mardi 2 novembre 2021

Pour les fidèles trépassés (Les yeux clos pour jamais)

Ce petit chant célèbre la mémoire des trépassés morts dans la grâce de Dieu. Ceux-ci, après avoir été purifiés de ce qu'il leur restait de souillures, jouissent de la gloire des cieux où le bon Dieu les comble de bonheur. Plus de douleurs au ciel, plus de tristesse, plus de crainte: l'amour seul règne en maître au sein de ces délices éternels. C'est donc pour leur ouvrir ce royaume de paix et pour les associer à tous les élus que nous prions sur les tombeaux de nos chers morts. Et nous aussi, songeons qu'un jour notre tour viendra... Ne perdant donc jamais de vue cette fin ultime, menons une vie bonne, pour mériter l'entrée du paradis au seuil de notre vie.

Cantique chanté avec partition vocale affichée sur l'introduction :

 




Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 

- Version 1 (orgue seul) 



- Version 2 (orgue + mélodie aux tambours d'acier)




Paroles du cantique :

 

1
Les yeux clos pour jamais
A tous les vains attraits,
Les bien-aimés du Seigneur vivent dans sa gloire.
Dans la prière unis,
Sur leurs tombeaux bénis,
Nos cœurs émus célèbrent leur mémoire.

2
Là-haut plus de douleurs,
Plus d'ombre ni de pleurs !
Le ciel pour eux s'est ouvert : ils n'ont plus d'alarmes !
Ils ne connaissent plus
Qu'un ciel rempli d'élus,
Car Dieu les aime : il a séché leurs larmes !

3
O puissant Roi des cieux,
Avec tes bienheureux
Place nos morts qu'au bonheur ton amour convie !
Quand notre tour viendra,
O Dieu clément, sois là,
Pour nous bénir au seuil de l'autre vie !