samedi 15 février 2020

Je vous salue, Marie

Afin de reprendre le blog de l'Imitation de Jésus-Christ en en abordant la 2ème partie, je dois à nouveau interrompre celui-ci. Pour marquer cet arrêt, voici une interprétation non chantée de l'Ave Maria, selon l'harmonisation donnée dans le recueil de Joseph Besnier.

La Salutation angélique, version musicale filmée à l'orgue :

 



Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 

- Version 1 (accompagnement simple) 



- Version 2 (mélodie jouée séparément sur le grand orgue)




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

dimanche 2 février 2020

Noël : Venez tous contempler

En cette nuit solennelle de Noël retentissent les cloches des églises, célébrant la naissance du Messie. Cet enfant couché dans la crèche, c'est Dieu lui-même qui s'immole dès le premier instant pour l'humanité pécheresse. Que de vertus nous y montre-t-il! Humilité, pauvreté, sacrifice... pour nous gagner, que n'a-t-il donc pas fait ! Alors, offrons-lui tout l'amour dont notre pauvre cœur est capable, lui demandant pardon de l'avoir tant offensé, lui qui est la bonté même.

Cantique chanté intégralement avec partition vocale affichée :

 




Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 

- Version 1 (orgue seul) 



- Version 2 (orgue + mélodie aux clochettes synthé avec soutien)




Paroles du cantique :

 

1
Venez tous contempler
Dieu qui naît dans l'étable,
Dieu qui vient s'immoler
Pour le monde coupable !

REFRAIN :
Sonnez vos airs de fête, ô cloches et bourdons !
Voici la nuit tant désirée,
Où le Sauveur fait son entrée ;
Sonnez l'heure sacrée,
L'heure des grands pardons !

2
Il est là, sous vos yeux,
Endormi dans ses langes ;
Mais là-haut, dans les cieux,
Pour lui chantent les Anges !

3
Qu'il est pauvre et petit,
Etendu dans la crèche !
Méditez, recueillis,
Les vertus qu'il vous prêche !

4
Offrez-lui, à genoux,
Tout l'amour de votre âme :
Puisqu'il souffre pour nous,
C'est nos cœurs qu'il réclame !

mardi 7 janvier 2020

Noël! Noël! Au grand Dieu

Ce petit Noël tout simple redit en quatre strophes la bonté de Dieu qui le fit s'abaisser en notre humanité pour nous procurer le bonheur. En se donnant à nous sous les traits d'un petit enfant, il nous montre l'immensité de son amour. C'est l'Emmanuel, le Dieu qui se manifeste aux hommes pour demeurer avec eux et ne plus les quitter. Alors, chantons avec les anges ses louanges, et donnons-nous à lui afin qu'il établisse en nos cœurs son règne pour toujours.

Cantique chanté intégralement avec partition vocale affichée :

 




Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 

- Version 1 (orgue seul) 



- Version 2 (orgue + mélodie sur un ensemble orchestral)




Paroles du cantique :

 

1
Noël ! Noël ! Au grand Dieu qui s'abaisse
Offrons, mortels, l'hymne de notre amour.
Noël ! Noël ! L'Enfant de la promesse
Descend sur terre, en ce saint jour !

2
Noël ! Noël ! Les joyeux chants des Anges
Font retentir tous les échos du ciel !
Noël ! Noël ! Cet enfant dans ses langes,
C'est Dieu lui-même, l'Emmanuel !

3
Noël ! Noël ! De la sainte colline,
Ah ! répétons les accords triomphants !
Noël ! Noël ! Vers nous le ciel s'incline
Et Dieu se donne à ses enfants !

4
Noël ! Noël ! Au Dieu qui vient de naître,
De notre cœur portons le tendre amour.
Noël ! Noël ! Sur nous qu'il règne en maître,
Sur nous qu'il règne sans nul retour !